Gestion des émotions, du stress et de l’anxiété… Avec votre cœur, c’est possible !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Gestion des émotions, du stress et de l’anxiété… Avec votre cœur, c’est possible !

« Avoir bon coeur, mal au coeur, de bon coeur, à coeur ouvert, aller droit au coeur, à contre-coeur, un coeur sur la main, loin des yeux loin du coeur,  coeur de pierre, faire le joli coeur, coeur à coeur, cri du coeur, homme de coeur, rire à coeur joie, à coeur vaillant, etc…».

La liste d’expressions courantes faisant référence à cet organe vital est longue et relate de son importance dans notre vie.

Mais saviez-vous que votre cœur est un « deuxième cerveau » ?

À quoi sert la cohérence cardiaque ? À l’école, on apprend que le cerveau transmet des signaux au cœur. Or, des découvertes récentes ont démontré que le cœur envoie davantage d’informations au cerveau qu’il n’en reçoit de celui-ci.

Les fonctions vitales de base de notre organisme utilisent deux systèmes nerveux agissants l’un par rapport à l’autre : système sympathique et système parasympathique.

Ils correspondent aux connexions qui existent entre le cerveau limbique (qui gère les émotions et les souvenirs à travers l’amygdale et l’hippocampe) et le cœur.

- Le système sympathique accélère le rythme cardiaque, fait monter la tension artérielle et fabrique de l’adrénaline pour préparer l’organisme au combat ou à la fuite.

- Le système parasympathique ralentit le rythme cardiaque et fait baisser la tension artérielle et fabrique la sérotonine pour préparer l’organisme à l’apaisement et au calme.

À chaque instant, le cœur est soumis à cet accélérateur et à ce frein. Ainsi, ce qui se passe dans le cœur influence ce qui se passe au niveau des émotions, et réciproquement.

Contrairement aux idées reçues, le rythme du cœur d’une personne en bonne santé est naturellement irrégulier.

Il s’agit de la variabilité du rythme cardiaque qui assure un équilibre permettant à l’individu des réactions appropriées aux conditions externes et internes. Il reflète notamment notre capacité à nous adapter efficacement au stress et à l’anxiété.

Les émotions que nous vivons affectent directement notre rythme cardiaque.

Une variabilité cardiaque faible correspond à un état émotionnel en déséquilibre. En terme technique, il s’agit du « chaos ».

À l’inverse, une variabilité cardiaque forte correspond à une cohérence cardiaque dans laquelle le cœur et le cerveau émotionnel rentrent dans un rythme d’accélération et de ralentissement régulier.

Cet état de forte variabilité est celui que l’on retrouve particulièrement lorsque l’on ressent des émotions positives : le meilleur outil pour la gestion du stress et de l’anxiété.

Il est impossible de « donner l’ordre » à notre cœur de battre plus vite ou plus doucement. Mais il est possible de mieux apprendre à le contrôler à travers la cohérence cardiaque. David SERVAN-SCHREIBER l’a bien expliqué dans son best-seller « Guérir ».

Deux cliniciens certifiés du Heartmath France prêts à vous former…

Isabelle CAZAL et Jean-Pierre CAUVER, Thérapeutes - Coach Associés du cabinet RENAISSANCE à Limoges, forment à la cohérence cardiaque dans le cadre du coaching thérapeutique. Ils proposent cette approche systématiquement à une clientèle de type anxieuse, dépendante d’addictions, phobique, et dont l’image de soi est souvent dévalorisée.

Les informations sur la découverte, la méthodologie et les bienfaits de la cohérence cardiaque, sont disponibles sur leur site : renaissance-emdr.fr.

Prendre soin de soi est possible grâce à une hygiène émotionnelle quotidienne. La cohérence cardiaque apporte un réel confort de vie dans la gestion du stress, de l’anxiété et des émotions.

Deux professionnels du biofeedback à votre service.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »