Quand chagrin d’amour rime avec toujours…

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les ruptures amoureuses, échecs affectifs, divorces, séparations, trahisons deviennent, dans 90 % des cas, un drame inconsolable… quand il s’agit de l’âme soeur, du premier ou du grand amour !

Isabelle CAZAL et Jean-Pierre CAUVER, Thérapeutes - Coach Associés du cabinet RENAISSANCE côtoient ce triste record en consultation dès lors qu’il s’agit d’une    « cassure » avec l’être tant aimé.

Tout s’effondre… La vie future se marie avec la tristesse, le désespoir et les ruminations. L’incompréhension et la colère s’invitent au quotidien ; l’amour se lie parfois avec la haine tant les émotions négatives submergent l’être abandonné.

Les jours passent, les nuits sont « blanches », l’appétit est coupé ou démesuré, l’alcool, le tabac se consomment sans modération ; le ventre se tord, la gorge est nouée… La lumière des yeux s’éteint au moment de l’annonce terrible de la rupture.

Le douloureux se refait le film en arrière pour tenter de savoir « pourquoi ? » mais les réponses trouvées n’apaisent pas le coeur brisé. La culpabilité s’installe comme pour « souhaiter la bienvenue » au grand douloureux. L’esprit se confusionne au fil des heures et le corps exprime un peu plus chaque jour la souffrance ressentie, sous toutes ses formes… A chacun sa manière !

Isabelle CAZAL et Jean-Pierre CAUVER écoutent avec attention, et avec respect mais avec leur habituelle expression « Humour et Amour », le récit de ces vies abîmées exprimé par leur clientèle, qui vient, depuis toujours, de la France entière.

Les larmes, sanglots, douleurs physiques s’expriment avec aisance à chaque énonciation du « simple » prénom de l’ex-amour. Les enfants impactés, symbole de l’union amoureuse, réactivent « puissance dix » la douleur psychologique déjà bien ancrée.

Le mécanisme d’autoguérison du cerveau face à une telle situation se met en dysfonctionnement et la douleur reste enkystée dans la partie du cerveau limbique, siège des souvenirs et des émotions, pendant des jours, des mois mais aussi des années.

Quand « Sainte » EMDR entre en scène…

Au cabinet RENAISSANCE - à LIMOGES - Une SEULE séance d’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, Intégration neuro émotionnelle par les mouvements oculaires devenu à ce jour traitement adaptatif de l’information (INSERM 2004 – HAS Juin 2007) suffit à apporter l’apaisement total et définitif d’un tel traumatisme… Plusieurs témoignages sur le site renaissance-emdr relatent du résultat « bluffant » de cette technique spécifique proposé par ces deux thérapeutes, qui travaillent en binôme pendant la consultation au chevet de leur client.

Comme ils disent souvent en préambule de la consultation EMDR : « C’est une lente descente aux enfers… qui se finit toujours bien ! ».

L’EMDR telle qu’elle est pratiquée par Isabelle CAZAL et Jean-Pierre CAUVER est unique en France notamment par leur volonté, chevillée au corps, de ne pas « fidéliser » la clientèle dans une multiplication inutile de consultations.

L’investigation pointilleuse sur le vécu douloureux réalisée par ces thérapeutes est primordiale pour la préparation de la partie désensibilisation dans le respect strict du protocole d’origine EMDR.

En fin de séance d’EMDR, certes éprouvante, l’ex-douloureux retrouve son discernement, ses émotions sont apaisées et la vie peut reprendre un sens, tournée vers l’avenir.

Et l’hypnothérapie en guise de récupération physique…

Quand l’apaisement est installé en fin de séance d’EMDR mais que les thérapeutes lisent sur le visage de leur client un épuisement physique, notamment lié au sujet abordé et à une consultation très vivide, ils n’hésitent pas à enchaîner sur une séance d’hypnothérapie pour permettre une meilleure récupération physique du «  nouveau né ».

L’hypnothérapie apporte une récupération du corps en quelques minutes.

En 2003, l’hypnothérapie pour la douleur physique sévère… En 2008, l’EMDR pour le traumatisme psychologique…

La boucle est bouclée grâce à ces deux techniques High Tech utilisées dans l’accompagnement de la douleur sévère physique et psychologique au sein du cabinet RENAISSANCE.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »